OnSeFenDLaPuB, la chaîne Youtube

Enfin ce que vous attendiez tous!!!!

Cliquez sur l’image, et venez vite nous rendre visite pour le plaisir de rire!

ATTENTION : Vous allez avoir mal aux zygomatiques!

Publicités

L’humour et la publicité selon M. Nicolas Cérisola

Pour vous, nous avons interviewé Monsieur NICOLAS CERISOLA, fondateur de l’agence des créatifs indépendants The Admen, directeur de création et formateur en création publicitaire

Après avoir fréquenté en tant que directeur artistique les agences de publicité comme Mac Cann Erickson, Leo Burnett, FCB, Young & Rubicam, J Walter Thompson et travaillé sur les budgets Danone, Eurostar, Ford ou CB News, Nicolas Cerisola devient indépendant en 2002. Il collabore en tant que créatif freelance auprès d’agences conseils en communication ou d’annonceurs en direct, et fonde en parallèle Adprentis, méthode d’apprentissage à la création publicitaire.

Selon vous qu’est-ce qui prime, la publicité ou l’humour ?

L’humour est une base fondamentale de la publicité. Plus la publicité est drôle, et plus elle aura d’impact. Plus elle a d’impact et plus elle fait du Buzz.

Il existe différents types d’humour dans la publicité, et on réagit plus à certains types d’humour. Il existe une différence entre ce qui fait rire le créatif et ce qui fait rire l’annonceur.

Il est prouvé qu’une campagne publicitaire basée sur l’humour a 10 fois plus d’impact sur le consommateur. Ce qui est hilarant est magnifique. L’humour permet de sauver des campagnes publicitaires qui ont des aspects créatifs à peau de chagrin.

L’humour permet de sortir des films plutôt pas mal, ce que le brief ne permet pas.

L’avantage de l’humour, c’est qu’il peut passer les frontières. L’humour possède un registre universel. Généralement, ce sont des clichés américains qui sont repris pour faire des blagues.

Les publicités humoristiques sont en générales les meilleures publicités, ce sont celles qui sont le plus souvent récompensées lors du festival international du film publicitaire de Cannes. La plus part des publicités diffusées pendant le festival sont des publicités humoristiques.

Quelle est, pour vous la meilleure publicité depuis le début de l’année 2011 ?

La publicité du petit Vador. Elle a tout pour plaire.

Dans les années 70-80, il y a eu la grande saga pour les cigares « Hamlet ».

L’humour dans la publicité se décline de plusieurs manières. L’humour noir, la parodie, le shock Advertising, l’humour transgressif, l’humour gras. Tous les types d’humour sont possibles dans la publicité.

Par exemple pour  l’humour gras, est-ce que la publicité est intéressante même si elle fait du buzz ?

Par exemple une publicité pour une huile avec un sexe qui chante du Barry White. C’est grivois,  à la limite du vulgaire, mais drôle. Un bon gag, même à la limite, tu ne te poses pas de questions.

Il est facile de repérer les auteurs des campagnes humoristiques. Les créatifs se reconnaissent et certains créatifs sont portés sur l’humour.  Le registre de l’humour franco-français est un peu pourri.

Il faut se poser la question suivante : à qui est destinée la campagne publicitaire ? Selon l’âge, le registre de l’humour est différent. Pour une cible de 10-15 ans, on utilise un humour « pouet-pouet ». Mais plus on monte dans les strates plus le registre devient subtil.

Une femme ouvre son réfrigérateur,  voit une tête dedans. Elle se met à hurler. Son mari qui est présent ouvre à son tour le réfrigérateur pour comprendre pourquoi sa femme crie autant, et il constate qu’il ne reste plus une seule bouteille de bière dans son réfrigérateur, il ne reste que le carton vide.  Il se met à crier aussitôt. Il s’agit d’une publicité de Budweiser. Budweiser fait toujours des publicités dans le registre de l’humour. C’est son code ADN. Toutes les publicités de Budweiser  sont des publicités drôles.

Pensez-vous qu’avec le BuzZ des publicités humoristiques,  il y a un développement de nouvelles techniques de publicité ?

L’humour n’est pas une technique de publicité, c’est un ton de communication. Il n’y a pas de développement de nouvelles techniques de publicité.

Il y a plusieurs degrés dans l’humour.  Le cynisme prime et on le retrouve près des créatifs, c’est du troisième degré.

Une marque qui peut s’auto-parodier a compris beaucoup de choses, et elle maîtrise sa communication. Un exemple de marque qui peut s’auto-parodier c’est celui de Budweiser.

Juvamine aussi s’auto-parodie.

Quelle est la publicité dont vous êtes le plus fier ?

La publicité dont je suis le plus fier est celle contre la violence enfantine. « Être parent n’est pas un jeu d’enfant ». C’est un spot réalisé dans le but de faire comprendre que la violence crée un mécanisme que l’enfant a tendance à répéter.

Et la publicité la plus fameuse ?

« On r’met ça ?» publicité pour Danette avec Nicolas Anelka et Sylvain Wiltord. Cette publicité est basée sur un concept espagnol : deux sportifs qui mangent des pots de yaourts. Cette publicité est plus funky.


Zyban : contre le tabac et les nerfs !

Arrêter de fumer peut être dangereux pour sa santé et celle des autres…

Ask your doctor for Zyban or Call 010 30 30 110

Ce spot publicitaire diffusé en Angleterre vante implicitement les mérites du Zyban, un médicament qui aident les ex-fumeurs à se sentir mieux. Les ex-fumeurs, désintoxiqués, parlent d’une révolution, d’une « pilule miracle » après plusieurs tentatives d’arrêt infructueuses. L’homme qui se met en scène dans différentes situations, lui, ne prend pas de Zyban et subit donc les effets négatifs de l’arrêt du tabac.

Cette publicité  prend place dans des bureaux en open space, on peut voir un employé assez aigri qui au premier abord peu paraître inoffensif. La publicité se décompose en trois parties, trois moments de la journée avec toujours un élément déclencheur, qui lui fait « péter un câble ».

Dans la première scène le téléphone qui sonne l’énerve. Agacé, il fait du bruit  à côté du téléphone avec du papier à bulles.

La deuxième scène, l’homme reçoit des avions en papier, il répond en lui balançant son ordinateur sur la tête. A ce moment là, son patron passe mais ne dit rien. Lui fait mine de rien et continu à pianoter sur son ordinateur alors qu’il na plus d’écran.

Pour finir la dernière séquence se passe devant la broyeuse à papier et l’élément déclencheur est le « beau mec » qui parle et donc le fait attendre… comme à son habitude l’homme agit avec démesure en lui coinçant la cravate dans le broyeur.

Cette publicité est très amusante et bien faite, car le vielle homme pète vraiment un plomb… La publicité nous montre clairement son agacement et sa colère intérieure, mais toujours sans un bruit, sans insulte et avec un visage stoïque.

Ce spot publicitaire fait bien passer le message de l’annonceur :  Arrêter de fumer peu être difficile dû aux sauts d’humeur. Il est préférable pour cet employé et pour tous les fumeurs souhaitant arrêter la cigarette de consulter un médecin ou spécialiste pour ce faire aider, le Zyban pourra leur permettre d’être moins agressifs avec leurs collègues.

La scène 2 ne vous rappel rien ? Non ? Alors va vite regarder la prochaine vidéo, et celle la, ce n’est pas une publicité !!!

BONUS


MERCI A VOUS TOUS !!!

Le Marketing a inventé le moyen de décider pour toi. Ils savent toujours mieux que toi ce qui est bon pour toi. A la télévision, à la radio, dans le bus ou sur la plage avec un « Public » ou autre « Voici » : la publicité  a toujours ce qu’il te faut. Du dentifrice qu’il te faut au look qu’il te faut, en passant par la sonnerie qu’il te faut pour le mobile qu’il te faut. Avec comme commandement pour les jeunes :  l’humour tu utiliseras, ton produit tu vendras….

Alors jouant de manière ironique sur ce concept , nous avons créé le blog qu’il te faut : « On Se FenD La PuB« , pour partager nos analyses de l’utilisation de l’humour dans la publicité.

L’équipe de « On Se FenD La PuB » vous remercie.

En ce 11 juillet 2011, nous avons passé la barre de 10 000 vues…. MERCI

Nous profitons également de l’occasion pour vous remercier pour les commentaires de qualités que vous nous avez laissé…

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Maurice et les Chocosuiss… Ça ne vous rappelle rien ?

L’image de marque des produits Nestlé est très soignée et Nestlé investit des sommes considérables dans la publicité en 2001. C’est d’ailleurs le premier annonceur au premier semestre 2001.

La campagne publicitaire pour les chocosuiss est un bon exemple, mais chez Nestlé, tout est calculé car il s’agit tout de même d’une campagne avec un budget de 3,4 milliards de francs pour la diffusion de la publicité sur les chaînes nationales (environ 518 millions d’euros).

L’utilisation d’un petit garçon et de son poisson rouge, Maurice, a pour but de rendre les spots publicitaires de 30 et 17 secondes attachants et de toucher les parents et les enfants qui sont les cibles.

Ces spots seront diffusés environ 311 fois sur les 5 chaînes nationales de la période du 16 Mars au 24 Avril 2001, puis elle sera relancée en Septembre car elle aura connu un grand succès.

La stratégie de diffusion de la publicité se fait sur plusieurs médias. Elle vise à toucher un jeune public grâce au média de la télévision : elle sera diffusée aux moments des dessins animés le week-end, et lors des séries jeunes durant la semaine. La diffusion presse se fera sur les magazines Elle, Top Santé, Top Famille et Prima et la cible est le lectorat féminin de ces magazines, les jeunes femmes et les mères.

Le dernier média utilisé est l’affichage : 8000 panneaux dans 188 villes.

Le message de l’annonceur est donné sur le ton de l’humour, il donne la promesse d’un produit  tellement bon qu’on ne peut pas y résister et que les enfants seront prêts à inventer tous les stratagèmes pour en manger. La gourmandise est soulignée par la moustache du petit garçon qui accompagne Maurice et de la petite fille de la première publicité.

Les publicités de Nestlé touchent le très jeune public grâce à des spots toujours plus travaillés et pétillants, mais elle toucha aussi les plus grands.

Le coup est bien calculé, car petits et grands on se retrouve tous un peu dans ce petit garçon. Qui n’a pas aussi tenté d’accuser son animal de compagnie ou ses petits frères et sœurs de ses bêtises ?

Cette publicité a tout de même dérangée, car elle montre un enfant « se goinfrer » de mousse au chocolat en dehors des repas. Cela ne va pas de pair avec le message du Ministère de la Santé : « pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour … ». C’est à partir de 2003 que les publicités seront remises en cause et devront contenir ce message.


Le nouveau vaisseau spatial de Dark Vador!

Ceux qui ont déjà parcouru notre blog savent qu’on aime les publicités, mais force est de reconnaître que ces dernières années la pub est en panne d’inspiration… toute la pub? Non! Un petit domaine résiste! Celui de l’automobile! Avez-vous remarqué que le plus souvent les publicités les plus créatives ou drôles concernent les voitures? Aujourd’hui nous allons vous parler de la publicité pour la Nouvelle Volkswagen Passat.

Pour ceux qui souhaiteraient connaitre l’auteur de cette publicité, sachez qu’il s’agit de l’agence américaine Deutsch Inc, quant à la musique c’est bien entendu la Marche Impériale de John Williams.

Volkswagen utilise ici la licence Star Wars mais d’une manière drôle et attendrissante, on sort du conventionnel tout en gardant l’esprit Star Wars. Mais là où c’est encore plus génial, c’est le buzz qui a été créé autour de la vidéo. En quelques jours, le petit Dark Vador répondant au prénom de MAX  est devenu une vrai star et a été invité partout à la télévision pour être interviewer, et à chaque fois on repasse un petit extrait de la pub lors de l’interview! Il tente d’user de ses pouvoirs sur de multiples objets et même sur le chien de la maison sans succès. La surprise plutôt comique vient de sa rencontre avec la Passat  garée devant la maison de ses parents.

Le grand rendez-vous annuel du football américain va donner l’occasion à la firme allemande de démontrer ses talents d’humoriste. Durant la finale du Super Bowl qui s’est tenue le 6 février 2011 aux États-Unis, le premier constructeur européen a présenté deux spots punlicitaires. L’un sur la nouvelle Passat conçue pour l’Oncle Sam et l’autre sur la très attendue seconde génération de New Beetle. Cette campagne commerciale a marqué le coup puisque plus de 100 millions de téléspectateurs ont attendu devant le match entre les Green Bay Packers et les Pittsburgh Steelers.

Cette publicité prouve qu’avec peu de moyens on peut réaliser quelque chose d’énorme! Et pour être tout à fait complet je vous offre un petit bonus. En effet devant le succès incroyable de sa publicité Volkswagen a publié le making of avec les scènes coupées : Régalez-vous !


Greenpeace : Barbie se fait larguer par Ken

Le dernier coup d’éclat de Greenpeace : la révélation de Barbie serial killer des forêts et accro à la déforestation en Juin 2011.

L’association écolo s’attaque directement à la marque Mattel et à ses deux icônes emblématiques Barbie et Ken.

The Break Up

Clin d’œil au film Toy Story, Greenpeace dénonce sur un ton humoristique à travers ce court métrage le fait que la marque Mattel emballe ses Barbies avec un carton issu de la déforestation intensive tuant des races protégées  en Indonésie.

Ken découvre que sa dulcinée n’est autre qu’une ignoble prédatrice de tigres et d’orangs-outans. Ecœuré, Ken largue Barbie et fait trembler Mattel.

Cette vidéo remporte un grand succès dès les premiers jours. Greenpeace a également créé un site et une page Facebook en faisant de la propagande contre la marque Mattel et son fournisseur d’emballage Sinar Mass APP, fournisseur indonésien, cible préféré du lobby écolo qui a déjà dénoncé  Dove (Unilever) et Kit Kat (Nestlé) qui collaboraient avec celui-ci pour l’huile de palme.

Parallèlement, les activistes de Greenpeace n’ont pu s’empêcher de déployer une banderole géante de Ken sur le siège de Mattel à Los Angeles et sur Picadilly Circus.

Après l’arsenal numérique impressionnant de Greenpeace, Mattel a réagit sur Facebook annonçant une charte de développement durable pour tous ses fournisseurs.

Il y a quelques jours, Greenpeace a relancé la polémique :  Ken appelle Mattel, cliquez ici.

La lutte de contre la déforestation reste pour les activistes de Greenpeace une cause préoccupante.  De grands groupes, tels que Disney et Hasbro, travaillent toujours sans scrupule avec des fournisseurs tels que Sinar Mass qui mettent en péril l’environnement et les populations locales.

Grâce à des films postés sur les réseaux sociaux, les luttes environnementales s’organisent et touchent de plus en plus d’adeptes.

Pour agir contre la déforestation, « Dé-like Barbie » sur Facebook : Greenpeace, Barbie Je Te Quitte.