118 218 : le meilleur coup publicitaire en 2006 grâce à un duo de choc

Prenez deux quidams, mettez-leur un dossard, envoyez-les à la neige et à la mer, faites-les chanter : vous obtenez le meilleur coup publicitaire de l’année 2006. Le concept du duo humoristique a été créé en 2001 en Angleterre pour le lancement de 118 118 (numéro Anglais). Dès l’ouverture du marché des renseignements téléphoniques en France en 2003 par l’Autorité de Régulation des Télécommunications, jusqu’à ce jour accessible grâce à 6 numéros différents mais comme leader France Télécom et ses numéros 11 et 12 et le minitel. En 2005 apparait donc plusieurs concurrents ayant comme trois premiers numéros 118. The Number, propriétaire Anglais de la marque 118 218, a souhaité se démarquer de ses concurrents 118 en utilisant l’humour décalé. Le pari de The Number était de faire en sorte que le public retienne exclusivement ce numéro et pas un autre.

118 218 et ces deux acolytes, rappelant les deux présentatrices de la célèbre émission « gym tonics » : Véronique et Davina. Maquillés, perruqués, moulés dans d’étroits collants de lycra bleu roi « eighties », ils apparaissent au grand public en 2005. Les premières diffusions remportent rapidement un succès, on constate un taux de notoriété spontané de 55% et ce chiffre n’a cessé d’augmenter. Les deux compères, parodiant le style des années 80, ne vont plus quitter les écrans sur l’air de « Toutouyoutou » et marquent aujourd’hui toutes les catégories sociales. A l’origine, cette campagne publicitaire avait pour cible les personnes âgées de 40 à 50 ans – un clin d’œil à la génération Véronique et Davina- et les jeunes actifs. Par ailleurs, les mises en scène  toujours plus originales et loufoques ont su toucher un public plus large.C’est une campagne qui aura su utiliser au mieux les dernières techniques de communication « tout en surfant sur l’inconscient populaire et la mémoire collective attachée à Véronique et Davina » estime, fair-play, un concurrent.

Le matraquage s’est imposé sur le marché des renseignements téléphoniques où les concurrents partaient sur le même handicap, un numéro à mémoriser. La stratégie de communication imaginée par l’agence V s’est avérée plus inventive et solide que les concurrents 118. En effet, les créations décalées et populaires, l’orchestration d’opérations de street marketing et le buzz sur le net nous ont séduit. 17 millions d’euros ont été investis en publicité pour le numéro 118 218. Ce succès lui a valut d’être élu « la campagne de publicité grand public ayant le plus marqué les Français », récompensé par Ipsos en 2007.

En utilisant au mieux les dernières techniques de communication, cette campagne publicitaire a engendré 310 000 téléchargements de sonneries, d’images et de jeux via téléphones mobiles, 470 000 téléchargements de films publicitaires, et 100 000 exemplaires du single « Toutouyoutou » ont été vendus par Universal, incroyable non ?

Preuve en est, pouvez vous nous citer deux autres numéros en « 118 » ? si non, vous êtes alors victime comme nous de ce duo et de cette chanson.

Publicités

2 responses to “118 218 : le meilleur coup publicitaire en 2006 grâce à un duo de choc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :