Hansaplast : Maman a dit que je peux ! vs Zazoo

Cette publicité est touchante et improbable. En effet, dans ce spot publicitaire l’enfant terrible a très bien compris qu’il peut demander tout ce qui lui passe par la tête à sa mère occupée dans la chambre. Il demande la permission et n’ayant jamais de refus, il en profite pour faire des bêtises de plus en plus folles et dangereuses.

Il y a très peu de dialogue, mis à part le fameux « Maman a dit que je peux », après chaque bêtises. On peut voir les personnes, en face de lui, acquiescer la chose comme si sa mère avait un droit divin. Personne ne le remet en question, personne ne l’arrête.

On apprend à la fin du spot qu’il s’agit d’une publicité pour les préservatifs.

Le spot publicitaire se termine par « Maman je peux mettre le chat dans la machine à laver ? Oui oui oui » …le voilà reparti pour de nouvelles aventures.

En comparaison avec la publicité Zazoo où le père se dit qu’il aurait dû utiliser un préservatif pour ne pas avoir de « gosse » ou d’autres campagnes préventives  qui choquent pour lutter contes les MST, Hansaplast utilise directement le plaisir de faire l’amour avec un préservatif, sans mettre en scène l’acte sexuel.

La publicité Zazoo nous renvoie au regret et à la peur d’avoir des enfants. L’enfant est présenté comme un véritable fardeau, une maladie. Le préservatif est un moyen de contraception pour éviter la conception d’un enfant qui serait tragique pour l’adulte que cible Zazoo.

Pour Hansaplast, l’approche est différente. On associe le préservatif au plaisir sans responsabilité.

Le seul point commun entre Zazoo et Hansaplast est la mise en scène des enfants, l’un capricieux et colérique et l’autre malicieux.

Grâce à l’audace de Hansaplast, cette approche d’utilisation des préservatifs séduit les spectateurs et touche ainsi un large public. Le préservatif se présente comme un objet indispensable pour éviter les Maladies Sexuellement Transmissibles mais aussi un objet de désir, de jouissance.

Par ailleurs, il est important de souligner que même si la publicité Zazoo a marqué les esprits, aujourd’hui le spectateur se rappelle de la publicité, mais ne retient pas le nom de la marque, contrairement à Hansaplast. Peut-être l’annonceur devrait-il aussi travailler la notoriété de l’entreprise.

Alors d’après vous quel est le meilleur moyen pour inciter les gens à se protéger avec des préservatifs? ZaZoo ou Hansaplast ?

Publicités

5 responses to “Hansaplast : Maman a dit que je peux ! vs Zazoo

  • medin

    Bonne idée cette analyse comparée!!

  • nekochan

    Très bonne analyse^^
    Pour ma part, dans les deux publicités les enfants sont deux terreurs! (mais ceci dit, de très bons acteurs, l’un pour son magnifique cri et l’autre pour sa mauvaise bouille!)
    Du coup, dans les deux cas çela rebute un peu à l’idée de vouloir des enfants mais cela n’entraine en rien le non désir de pratiquer l’acte. Donc si on veut avoir du plaisir sans risquer des MST ou de se taper la honte à cause de son fils (d’ailleurs dans les deux cas ce sont des garçons… je plaisante bien sûr)utiliser des préservatifs! Le message est clair.
    Et même si ce sont tout les deux de véritable « tête à claques », je préfère la chute de Zazoo avec le slogan. Car dans Hansaplast, les bêtises commises pourraient donner de mauvaises idées à certains enfants. En fait, ça marche pour l’autre aussi…

  • franck

    Je ne trouve pas cette pub Hansaplast efficace pour se faire connaitre en tant que marque de préservatif. Tout comme la pub zazoo, ça vise plus à promouvoir un état d’esprit.
    C’est efficace pour retenir l’attention, intriguer, mais selon moi, ces 2 marques ne sont pas assez présente tout au long de leur spot respectif.

    Elles partagent la même articulation narrative basée sur la chute comique. De fait, leur intention et leur identité ne sont dévoilé qu’à la toute fin seulement et pendant peu de temps relativement à la durée du spot.
    Ca aurait pu s’inscrire dans une campagne ,dans laquelle le spot principal serait découpé en plusieurs teasers avec la marque à la fin.

    Quant à savoir « quel est le meilleur moyen pour inciter les gens à se protéger avec des préservatifs », si la question est poser comme ça je dirais Zazoo.
    Leur axe est de se protéger de quelque chose qui va nous faire ch.., nous embêter.

    Tandis que comme le fait remarquer l’article, Hansaplast pour sa part, fait justement le choix du plaisir.
    C’est la promotion de l’insouciance, de l’hédonisme : les bêtises de l’enfant plus folles les unes que les autres et la jouissance des adultes en sont la preuve.
    Leur idée est d’encourager à l’acte qui permet d’utiliser le produit d’Hansaplast. Ça pourrait être une pub pour un sex-toy.

  • alex

    Je trouve que la pub d’Hansaplast n’ « incite » pas vraiment les gens à se protéger avec des préservatifs, comme le ferait un spot du ministère de la santé, mais plus à faire sourire.

    Cette pub a-t-elle provoquée la colère de certains? car un enfant pourrait demander « mais pourquoi elle crie?? »

  • spok

    je vais acheter un chat finalement, merci de cette prise de conscience….mais pourquoi avoir pris le même type de pub?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :