Archives de Catégorie: Spectacle

Canal Plus, publicité impériale

La Marche de l’empereur, spot publicitaire pour Canal + est signé BETC Euro RSCG.

Cette publicité repose sur un quiproquo. On y voit un homme qui tente de raconter le film La Marche de l’empereur à sa collègue dans la cafétéria. Celle-ci part sur une fausse piste, en effet, au lieu des manchots, elle pense qu’il s’agit de Napoléon Bonaparte. Elle imagine des dizaines de Napoléon dans la neige, glissant sur le ventre, attaqués par un phoque géant, s’échangeant des œufs, pour s’arrêter aux accouplements.

Ce spot publicitaire fait référence au film de Luc Jacquet, sorti en janvier 2005, montrant la migration polaire des manchots empereurs (meilleur documentaire aux ­Oscars, deux trophées aux ­Césars). Canal Plus reprend le triomphe de ce film en jouant la carte de l’humour décalé, afin de promouvoir leur modèle cinématographique et télévisuel.

L’objectif de la chaîne est de montrer que la vision du monde est différente avec ou sans ­cinéma.

Le directeur général de BETC Euro RSCG, Raphaël de Andreis, en charge du budget explique que « si la chaîne a longtemps été la seule à proposer des films en exclusivité, ce n’est plus le cas ; mais elle permet encore de découvrir des films et de surprendre ».

Ce scénario à hurler de rire et exécuté de manière remarquable restera pour Canal Plus l’un de ces meilleurs spot publicitaire. Dès sa première diffusion en décembre 2005, « La Marche de l’empereur » accumule les récompenses et reporte un franc succès auprès des téléspectateurs. L’équipe BETC Euro RSCG a réalisé d’un spot populaire, ­fédérateur avec un « nonsense » à l’anglaise, qui touche toutes les cibles.

David Green, le TV producer, explique qu’il a fallu trouver un lieu de tournage pour réalisé ce court métrage (cinq jours, dont deux en extérieur).  « Nous avions le choix entre l’Argentine et l’Islande, les deux seuls pays à cette époque de l’année [octobre] offrant tout à la fois de la neige pour les scènes de manchots et des plaines pour celles de l’empereur, le tout éloigné de moins de 100 kilomètres ».

Le choix est donc en faveur pour  l’Islande, où les caprices de la météo et les humeurs du phoque du zoo de Reykjavik ont donné des sueurs froides à l’équipe et aux deux réalisateurs australiens de The Glue Society (connu pour la réalisation de « Chicken Fight » pour Burger King), qui travaillaient pour la première fois avec BETC. ­A l’exception des trois comédiens français (dont l’empereur), les figurants ont été recrutés sur place.

« Le film a été tourné en 2.35 anamorphique, ce qui lui donne son grain ­cinématographique », ajoute David Green.

La musique digne d’une superproduction hollywoodienne, avec la réinterprétation de la 7e symphonie de Beethoven, donne à l’ensemble une touche épique, et rend le dialogue entre l’homme et sa collègue encore plus grotesque.

La Marche de l’Empereur de Canal Plus a convaincu les professionnels de la profession et remporte le Grand Prix Stratégies 2006, avec un prix dans la catégorie édition-culture (pas moins de 33 campagnes en lice), deux autres par média (télévision et cinéma). Ce spot remporte également le Grand Cristal de la création française, au festival de la publicité de Méribel en décembre 2005.

Le succès du film fonctionne à la fois sur le petit écran (les jurés lui ont décerné le prix ­Télévision) et sur le grand (il a également reçu celui du Cinéma).

Selon Jean-Luc Bravi (DDB Paris), « Canal + se détache très nettement du reste des productions ». Christophe Lambert (Publicis Conseil) a renchéri  « On a dit pendant des années que les chaînes de télévision n’étaient pas capables de faire de l’autopromotion créative. Nous avons ici la parfaite démonstration du contraire ».

Pour les mordus des pubs Canal Plus cliquez ici

Publicités

MAMMA MIA !

La comédie musicale Mamma Mia, hommage au groupe ABBA, se joue actuellement au théâtre Mogador, à Paris.

Célèbre dans le monde entier, Mamma Mia est numéro 1 des comédies musicales. Plus de 45 millions de personnes sont tombées amoureux des personnages, l’histoire et la musique qui fait Mamma Mia ! Le conte ensoleillé, drôle de l’auteur Catherine Johnson se déroule sur un paradis d’île grec. À la veille de son mariage, la recherche d’une fille pour découvrir l’identité de son père amène 3 hommes venus sur l’île il y a 20 ans. La magie constante des chansons éternelles d’ABBA propulse ce conte enchantant d’amour, le rire et l’amitié.

Flash mob, terme anglais qui signifie « foule éclaire » ou « mobilisation éclaire », est un rassemblement de personnes dans un lieu public. Ces personnes se mettent en scène avant de se disperser rapidement. Aujourd’hui la présence des flash mob est de plus en plus présente dans les campagnes publicitaires. La comédie Mamma Mia a effectué un premier avant goût du spectacle en chantant, dansant dans les rayons d’un Carrefour Market à Epinay-sur-Orge.

Peu friand des comédies musicales en France, par rapport aux pays Anglo-Saxons, cette nouvelle approche pour faire une promotion d’un spectacle mérite d’être soulignée. Déjà effectué aux Etats Unis et dans certaines grandes villes d’Europe, le flash mob Mamma Mia est un excellent moyen de se faire connaître auprès du public.

Ce flash mob a eu lieu le 3 mars 2011 et cette vidéo fait le buzz sur le net.