Archives de Tag: chocosuiss

Maurice et les Chocosuiss… Ça ne vous rappelle rien ?

L’image de marque des produits Nestlé est très soignée et Nestlé investit des sommes considérables dans la publicité en 2001. C’est d’ailleurs le premier annonceur au premier semestre 2001.

La campagne publicitaire pour les chocosuiss est un bon exemple, mais chez Nestlé, tout est calculé car il s’agit tout de même d’une campagne avec un budget de 3,4 milliards de francs pour la diffusion de la publicité sur les chaînes nationales (environ 518 millions d’euros).

L’utilisation d’un petit garçon et de son poisson rouge, Maurice, a pour but de rendre les spots publicitaires de 30 et 17 secondes attachants et de toucher les parents et les enfants qui sont les cibles.

Ces spots seront diffusés environ 311 fois sur les 5 chaînes nationales de la période du 16 Mars au 24 Avril 2001, puis elle sera relancée en Septembre car elle aura connu un grand succès.

La stratégie de diffusion de la publicité se fait sur plusieurs médias. Elle vise à toucher un jeune public grâce au média de la télévision : elle sera diffusée aux moments des dessins animés le week-end, et lors des séries jeunes durant la semaine. La diffusion presse se fera sur les magazines Elle, Top Santé, Top Famille et Prima et la cible est le lectorat féminin de ces magazines, les jeunes femmes et les mères.

Le dernier média utilisé est l’affichage : 8000 panneaux dans 188 villes.

Le message de l’annonceur est donné sur le ton de l’humour, il donne la promesse d’un produit  tellement bon qu’on ne peut pas y résister et que les enfants seront prêts à inventer tous les stratagèmes pour en manger. La gourmandise est soulignée par la moustache du petit garçon qui accompagne Maurice et de la petite fille de la première publicité.

Les publicités de Nestlé touchent le très jeune public grâce à des spots toujours plus travaillés et pétillants, mais elle toucha aussi les plus grands.

Le coup est bien calculé, car petits et grands on se retrouve tous un peu dans ce petit garçon. Qui n’a pas aussi tenté d’accuser son animal de compagnie ou ses petits frères et sœurs de ses bêtises ?

Cette publicité a tout de même dérangée, car elle montre un enfant « se goinfrer » de mousse au chocolat en dehors des repas. Cela ne va pas de pair avec le message du Ministère de la Santé : « pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour … ». C’est à partir de 2003 que les publicités seront remises en cause et devront contenir ce message.